Click Pack

Marc Martens Marc Martens Facebook Linkedin

Mode d'emploi

Dernière mise à jour : décembre 2022

Merci de votre confiance en l'emballage haute performance. Veuillez consulter les instructions suivantes avant d'utiliser ce produit CurTec :

Remplissage à chaud
Fermeture
Manipulation
Résistance aux températures négatives
Palettisation
Charge d'empilement statique
Charge d'empilement dynamique
Transport aérien
Ouverture
Nettoyage

Si vous avez des questions après avoir lu ces instructions, veuillez nous contacter.

 

1. Remplissage à chaud

La température du contenu ne peut être supérieure à 70°C. Le contenu doit être refroidi à une température de 30°C avant de pouvoir refermer le contenant.

Si le contenant est équipé d'une valve, assurez-vous que le niveau de contenu reste en dessous de 4 cm / 1,6 in du bord supérieur pour éviter qu'il ne bloque la valve.

Click Pack avec valve

Retour

2. Fermeture

Le marquage UN d’un seau est seulement valable si l’instruction de fermeture suivante est appliquée :

  1. Placez le couvercle sur le contenant.
  2. Mettez le couvercle en position en le tournant contre le sens des aiguilles d’une montre jusqu'à ce qu'il tombe visiblement et tangiblement sur le fil.
  3. Enfoncez le couvercle légèrement et tournez-le, en une opération, 90° dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu' au bout du pas de vis.
  4. Le couvercle cliquera lorsqu'il passera le bouton de verrouillage. Maintenant le contenant est fermé et étanche et le marquage UN est valide.

! L'utilisation d'un Lid Locker facilite la fermeture. Voir la vidéo.

Après fermeture, il est possible de sceller le seau. A cet effet, le contenant et le couvercle sont munis d’encoches de verrouillage. CurTec vous conseille d'utiliser les languettes de scellage « Compact » d’Unisto :

  1. Mettez la queue de la languette dans les encoches de scellage du couvercle et du contenant. Poussez la queue à travers l'œil de la languette et tirez.
  2. Maintenant le seau est scellé.

Vous pouvez également utiliser les punaises de scellage Click Pack :

  1. Poussez la punaise de scellage dans l’encoche jusqu'à ce qu'elle se verrouille dans le contenant.
  2. Maintenant le seau est scellé.

! Il existe deux punaises de scellage différentes. Assurez-vous que le numéro de l'article de la punaise correspond au numéro de l'article du couvercle et du contenant (44XX ou 45XX).

Sceller le seau n’est pas obligatoire pour renforcer la validité du marquage UN.

Retour

3. Manipulation

Soulevez le seau à l’aide des poignées situées sur le corps ou l’anse (optionnelle).

! Respectez les réglementations établies par les services d’inspection du travail et la législation concernant les poids de levage et les fréquences de levage.

Soulever un Click Pack par les poignées

Soulever un Click Pack par l’anse

Les poignées et l’anse ont été conçues uniquement pour un déplacement manuel. Elles ne conviennent pas à une manipulation mécanique, par exemple le levage à l’aide d’un palan.

Évitez de soulever des seaux avec un palan

La charge maximum d’une anse est :

  • 6 kg > Réf. 4406
  • 30 kg > Réf. 4410/15/20, 4515/20/25

Ces poids correspondent aux marquages UN et sont validés.

Retour

4. Résistance aux températures négatives

Les seaux sont conçus dans un plastique qui résiste à des températures allant jusqu’à -25 °C. Les seaux doivent être protégés contre les chocs à partir de -5 °C.

! Le volume des seaux dont le contenu est à base d’eau peut augmenter de 10 % par dilatation. Ce phénomène peut entraîner une déformation des seaux et réduire la stabilité sur la palette. Appliquez dès lors un degré de remplissage maximum de 90 % et testez la stabilité de l’empilement sur les palettes.

Retour

5. Palettisation

Qualité de la palette

Les palettes doivent avoir une surface presque fermée. Les palettes en bois doivent être équipées de planches espacées de maximum 5 cm / 2 in. Les palettes en plastique doivent avoir un dessus en treillis avec des ouvertures ne dépassant pas 5 cm2/ 2 in2. Les palettes doivent être équipées d'une couche intermédiaire solide et plate avant le chargement.

Schémas de palettes

CurTec vous conseille de respecter les quantités et schémas suivants par couche :

Réf. 4406

1200 x 800 mm - 12 pc

1200 x 1000 mm / 48 x 40 in - 18 pc

Réf. 4410 - 4415 - 4420

1200 x 800 mm - 8 pc

1200 x 1000 mm / 48 x 40 in - 10 pc

Réf. 4515 - 4520 - 4525

1140 x 760 mm / 1200 x 800 mm - 6 pc

1200 x 1000 mm / 48 x 40 in - 9 pc

Lors du placement des seaux sur les palettes il est important d’écarter les poignées des coins de palette. Ceci évitera d’endommager les housses et les films étirables de protection.

Les seaux remplis doivent être placé sur une surface plane en placent le font d’un contenant sur le couvercle.

! Notre palettisation départ usine est différente. Veuillez consulter notre site web pour de plus amples informations.

Emballage des palettes

Nous recommandons l'utilisation d’une housse thermo-rétractable, qui enveloppera également la palette. En outre, le fond de la palette doit aussi être garni de film étirable. Les seaux se trouvant à la base de l'empilement supporteront la majeure partie de la charge et pour éviter que l'empilement ne s'effondre, ils ne peuvent être déformés par un étirage excessif du film ou une surchauffe de la housse thermo-rétractable.

Dans le cas où une palette est placée au-dessus d'une autre palette, une couche intermédiaire est nécessaire pour permettre une répartition égale de la pression. Cette couche doit également être solide et plate.

Retour

6. Charge d'empilement statique

Lorsque l’empilage des seaux pour le stockage, il est impérative de déterminer le poids maximal que peut supporter le seau inférieur d’une pile.

La charge d’empilage est fortement dépendante des aspects suivants : le poids du seau, le nombre de seaux à empiler, le poids des couches intermédiaires et des palettes, la température ambiante, la durée de stockage et la surface au-dessous le seau le plus bas.

Dans le tableau ci-dessous, le poids de charge maximal (en kg), à une certaine température ambiante et pour une certaine durée, est donnée pour un seau qui est placé sur une surface ou palette plane et fermé.

Temp. max. °C 0 0 0 0 15 15 15 15 25 25 25 25 35 35 35
Mois 0.5 2 6 12 0.5 2 6 12 0.5 2 6 12 0.5 2 6
4406 288 242 221 193 187 157 137 126 140 118 103 95 105 95 77
4410 329 277 241 221 214 180 157 144 160 135 117 108 120 101 88
4410 REC 254 213 186 170 165 138 121 111 123 104 91 83 93 78 68
4415 329 277 241 221 214 180 157 144 160 135 117 108 120 101 88
4415 REC 254 213 186 170 165 138 121 111 123 104 91 83 93 78 68
4420 329 277 241 221 214 180 157 144 160 135 117 108 120 101 88
4420 REC 254 213 186 170 165 138 121 111 123 104 91 83 93 78 68
4515 315 285 265 240 240 220 205 190 200 185 165 150 165 150 120
4520 315 285 265 240 240 220 205 190 200 185 165 150 165 150 120
4525 315 285 265 240 240 220 205 190 200 185 165 150 165 150 120

! Les valeurs indiquées dans le tableau sont déterminées par simulation et peuvent non seulement servir d’indication. CurTec vous conseille d’effectuer vos propres tests.

D’après le tableau, le nombre de seaux sur le seau inférieur d’une pile peut être calculé : Réduisez le poids de charge avec la part pertinente du poids total des couches intermédiaires et divisez-le par le poids du seau et contenu. Le résultat jusqu’à 0,8, arrondi vers le bas, est le nombre de seaux qui pourraient être empilé sur le seau inférieur.

Exemple

Combien de seaux à 6 litres (Réf. 4406) avec un continu de 10 kg pourraient être empilés sur une palette à 15°C pendant 6 mois ? La part pertinente des couches intermédiaires est 12 kg, alors (137-12)/10 = 12,5. Le nombre de seaux qui pourraient être empilé sur le seau inférieur est 12.

En cas de différence de température, vous devez lire la colonne suivante du tableau. Pour des durées plus brèves que celles du tableau, vous pouvez vous servir du tableau de l'instruction 7.

Points d’attention

  • Avant d'empiler les seaux, la température du contenu doit être égale ou inférieure à la température ambiante
  • La durée de charge maximale est réduite considérablement en cas des températures supérieures à 35°C. S'il est question, par exemple, d'une température de 50° C, le poids de charge est alors de 75% de la valeur indiquée en dernière colonne du tableau. Pour une température de 60°C, le poids est de 50% de cette valeur.
  • En cas de piles de plus de 2,5 mètres, la pente du sol ne doit pas dépasser 0,5%.
  • Il est fortement déconseillé de stocker les seaux horizontalement sur leurs parois.
  • En passant d’un moyen de transport à un autre, de l’entreposage au transport ou l’inverse, les seaux du bas de la pile qui supportent la charge la plus lourde doivent être placés en haut de la nouvelle pile.

Retour

7. Charge d’empilement dynamique

Lorsque l’empilage des seaux à transporter, il est impérative il est impérative de déterminer le poids maximal que peut supporter le seau inférieur d’une pile.

Ce poids de charge ou charge dynamique peut être trouvée en divisant la charge statique admissible, indiqué au tableau suivant, par un facteur de sécurité, à savoir :

  • Par air > 3
  • Par route > 2
  • Par rail > 1,8
  • Par eau > 1,3

Le poids de charge dans le tableau ci-dessous est indicatif et dépend étroitement de la température et de la durée : prenez 5°C pour le transport réfrigéré, 30°C pour le transport moyenne par route ou eau et 40°C pour le transport dans les pays les plus chauds.

Temp. max. °C 5 5 5 5 30 30 30 30 40 40 40
Semaines 0.5 1 3 5 0.5 1 3 5 0.5 1 3
4406 299 274 239 224 145 133 116 109 109 100 87
4410 344 316 275 258 168 154 134 126 126 115 100
4410 REC 264 242 211 198 128 118 103 96 88 77 72
4415 344 316 275 258 168 154 134 126 126 115 100
4415 REC 264 242 211 198 128 118 103 96 88 77 72
4420 344 316 275 258 168 154 134 126 126 115 100
4420 REC 264 242 211 198 128 118 103 96 88 77 72
4515 419 384 335 314 204 187 163 153 153 140 122
4520 419 384 335 314 204 187 163 153 153 140 122
4525 419 384 335 314 204 187 163 153 153 140 122

! Les valeurs indiquées dans le tableau sont déterminées par simulation et peuvent non seulement servir d’indication. CurTec vous conseille d’effectuer vos propres tests.

En cas de différence de durée ou de température, en-dessous de 40°C, vous devez lire la colonne supérieure du tableau. Si la température est encore plus élevée, sachez que par 50°C, le poids doit être réduit à 75% du poids à 40°C et par 60°C à 50%.

D’après le tableau, le nombre de seaux sur le seau inférieur d’une pile peut être calculé : Divisez le poids de charge par le facteur de sécurité, réduisez le résultat avec la part pertinente du poids total des couches intermédiaires et divisez-le par le poids du seau et contenu. Le résultat jusqu’à 0,8, arrondi vers le bas, est le nombre de seaux qui pourraient être empilé sur le seau inférieur.

Exemple

Combien de seaux à 25 litres (Réf. 4525) avec un continu de 20 kg pourraient être transporté par route à 30°C pendant 1 semaine ? La part pertinente des couches intermédiaires est 6 kg, alors ((187/2)-6)/20 = 4,36. Le nombre de seaux qui pourrait être empilé sur le seau inférieur est 4.

Points d’attention

  • En passant d’un moyen de transport à un autre, de l’entreposage au transport ou l’inverse, les seaux du bas de la pile qui supportent la charge la plus lourde doivent être placés en haut de la nouvelle pile.
  • Quel que soit le moyen de transport, les seaux doivent être arrimés et fixés correctement pour éviter tout glissement.
  • Pour l’utilisation des palettes, veuillez-vous référer à l'instruction 5.
  • Pour l’empilage pendant l’entreposage, veuillez-vous référer à l'instruction 6.

Retour

8. Transport aérien

Au cours d’un transport aérien, la pression diminue dans une soute d’avion. Cette sous-pression provoque l’échappement de l’air présent dans un emballage. Après l’atterrissage, la pression atmosphérique revient à la normale, ce qui peut entraîner une déformation de la paroi du contenant en fonction de la quantité d’air* qui s’en est échappée.

Les emballages CurTec ne sont pas conçus pour résister à la pression. En raison de son mode de fabrication, un emballage correctement fermé laisse s’échapper l’air relativement vite, mais permet moins facilement à l’air de pénétrer à nouveau dans l’emballage.

Étant donné que nous n’avons aucune prise sur l’utilisation de nos emballages par les utilisateurs finaux, nous conseillons de tester chaque mode de transport.

Il incombe aux utilisateurs finaux de réaliser des tests pour s’assurer qu’un emballage rempli répond aux exigences de la réglementation appropriée en matière de transport. CurTec se réfère à la réglementation stipulée dans les certificats des Nations unies.

* La quantité dépend du type de contenu (la forme sous laquelle il se présente et l’air présent) et du degré de remplissage

Retour

9. Ouverture

  1. Lorsque le seau est scellé avec une languette de scellage, coupez ou arrachez-le et retirez-le des encoches.
  2. Lorsque le seau est scellé avec une punaise de scellage, inclinez la avec l’index et tordez la pointe jusqu’à ce qu’elle casse. La partie brisée de la punaise reste dans l’emplacement et peut-être retirée séparément.
  3. Placez les deux mains à hauteur des poignées en face l’une de l’autre, maintenez avec un doigt le bouton de verrouillage enfoncé et tournez fermement en exerçant une pression vers le bas sur 90° dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

! L'utilisation d'un Lid Locker facilite l’ouverture. Voir la vidéo.

Vidange

Vous pouvez utiliser le bord, l’anse ou la poignée ainsi que le fond pour faire basculer le contenant et verser le contenu.

Verser un Click Pack avec la poignée

Verser un Click Pack avec l'anse (optionnel)

Retour

10. Nettoyage

Les instructions de nettoyage citées ci-dessous s'appliquent à tous les emballages CurTec en polyéthylène ou en polypropylène. Nous vous conseillons de respecter les points suivants :

  • Les meilleurs résultats sont obtenus lors de l'utilisation d'une installation de nettoyage munie de pommes d'arrosoir ou bien d'une installation Ultra-Sonic.
  • Utilisez de préférence un produit de nettoyage alcalin peu moussant avec une valeur PH de 10 à 12 (en solution).
  • La température de l'eau recommandée doit être située entre 40° C et 50° C.
  • La température maximale de l'eau de rinçage est de 65° C.
  • La durée de nettoyage, dans le cas d'une température de 40° C et 50° C, ne peut pas dépasser les 35 secondes et la durée de rinçage 20 secondes. On évite ainsi que la matière plastique ne soit réchauffée entièrement et ne présente des fissures dues au processus de retrait.
  • Le processus de séchage après nettoyage peut être accéléré si vous utilisez de l'air froid. Si vous utilisez de l'air chaud, il ne faut pas souffler plus de 30 secondes à une température maximale de 65° C.
  • La partie de l'installation où les produits sont soufflés et séchés doit être adaptée au produit, de telle manière que les endroits difficiles à atteindre puissent être séchés également.
  • En cas de besoin, votre interlocuteur au sein de CurTec peut vous indiquer des fabricants ou/et des fournisseurs de ce type de machines

! Il faut vérifier régulièrement les thermostats et les minuteries de vos appareils.

Retour

Avertissement

CurTec produit des emballages pour un grand nombre d’application. Cette déclaration est limitée au matériel d'emballage à la sortie de l'usine de production. CurTec n'a aucun contrôle sur l'utilisation finale du produit ni sur les conditions d’utilisation. Il est  de la responsabilité de l'utilisateur final de vérifier la conformité à la réglementation en vigueur et de valider les performances de l’emballage dans l'application finale à l'aide de tests d'utilisation appropriés.

Retour

Close
Captcha

Saisissez les caractères.

More info I agree

Close
Captcha

Saisissez les caractères.

Close
Captcha

Saisissez les caractères.