Protection contre les substances dangereuses

Différentes solutions d’emballage pour protéger les substances dangereuses

Le transport de solides, liquides et gaz dangereux présente un certain nombre de risques, parce que les substances dangereuses peuvent causer des dommages aux personnes, aux biens et à l’environnement. Par conséquent, le transport de marchandises par route, avion ou train doit respecter des lois et des règlements stricts. Alors à quoi un bon emballage doit-il se conformer ?

Substances dangereuses : des réglementations strictes
Les Nations Unies (ONU) prévoient des réglementations strictes concernant l’emballage utilisé pour le transport de marchandises dangereuses, en particulier lorsqu’il s’agit de la protection contre les fuites. Les directives précisent également que l’emballage doit répondre aux critères suivants :

  • Il doit se protéger contre la contamination par son contenu
  • Ses ingrédients ne doivent pas contenir des composés dangereux ou nocifs
  • Son mécanisme de fermeture et d’étanchéité doit être solide et étanche à l’eau


Lorsque les substances sont transportées par avion, l’emballage doit aussi se protéger contre la baisse de la pression atmosphérique qui peut être à l’origine de l’implosion des conteneurs.

Emballage portant le marquage UN (ONU)
Le transport de substances dangereuses n’est autorisé qu’avec un emballage portant le marquage UN, qui signifie qu’il a réussi une série de tests de chute et de stabilité. L’étendue des tests dépend du groupe d’emballages auquel les conteneurs appartiennent. Un marquage UN est valable pendant cinq ans et garantit la sécurité des emballages pour cette durée.

Déterminer l’emballage à utiliser
Tout produit chimique possède un numéro UN déterminant le type d’emballage requis et précisant le poids maximal de produit qu’il peut contenir. Ce numéro se trouve sur la fiche technique sur la sécurité des substances (FTSS) de toutes les substances solides. En raison de sa composition, l’emballage CurTec est qualifié de type 1H2. La FTSS indique également dans quel groupe d’emballages certaines substances sont classées. L’image ci-dessous illustre les marquages UN et le groupe d’emballages correspondant :



Il est toujours avisé de vérifier la législation pour prendre connaissance des exigences supplémentaires avant d’entreprendre le transport fluvial, aérien, ferroviaire ou routier de vos produits.

Vérifier que vous vous conformez aux réglementations sur les substances dangereuses
Pour s’assurer de transporter les substances dangereuses en toute sécurité, il est important de choisir le bon emballage. Chaque année, environ 54 pour cent des marchandises dangereuses prêtes pour l’expédition sont refusées car elles sont considérées comme risquées pendant l’inspection initiale. Lisez l’interview avec Maxence Wittebolle de l’Institut Belge de l’Emballage (IBE)  « Quatre violations courantes dans le transport de marchandises dangereuses » pour éviter les risques et les coûts inutiles.
 



Vérifiez que vous vous conformez aux réglementations sur les substances dangereuses. Souhaitez-vous savoir quel emballage convient le mieux à vos substances dangereuses ?
 

Envoyez-nous votre FTSS

 


pijl Envoyez-nous votre FTSS












Témoignages

Cisca Breeuwer (Responsable achats chez Huntsman)

« Au sein de Huntsman Holland  nous avons des grandes exigences en ce qui concerne la collecte et le transport de déchets. Pour notre site de Rotterdam nous devons transporter nos déchets de façon sécurisée. Ceci implique que nous devons utiliser un fut en plastique conforme au règlement UN, qui a une qualité sure ainsi qu’une disponibilité répondant à nos besoins. »

Cisca Breeuwer (Responsable achats chez Huntsman)

Maxence Wittebolle (Directeur chez l'IBE)

« Le choix correct de conditionnement doit toujours s’établir en fonction du produit et de l’ensemble du trajet logistique. Sachez quelles sont vos responsabilités et optez pour un fournisseur en conditionnements qui répond à vos exigences de qualité. »

Maxence Wittebolle (Directeur chez l'IBE)



pijl Nos clients


pijl Études de cas

La collecte des piles rendue plus sûre grâce à la choucroute
La collecte des piles rendue plus sûre grâce à la choucroute

Stibat exigeait avant tout un emballage certifié UN en tant que moyen de collecte pour piles usagées. En outre, le gaz qui pourrait se dégager devait pouvoir s’échapper du moyen de collecte. CurTec décida donc de réviser un peu son histoire : son expérience en matière d’emballages pour le secteur de la choucroute.

En savoir plus


pijlProduits