Quatre violations courantes dans le transport de marchandises dangereuses

Quatre violations courantes dans le transport de marchandises dangereuses

Par Maaike Rijk
30-11-2016

Chaque année, 54 % de marchandises dangereuses n’obtiennent pas l’homologation pour le transport à l’issue de la première inspection. « Il s’agit dans la plupart des cas d’erreurs fréquentes et faciles à éviter », explique Maxence Wittebolle, directeur de l’Institut Belge de l’Emballage (IBE) et de T&C Packaging International (Pays-Bas).  Quelles sont les quatre infractions les plus courantes et comment pouvez-vous les éviter ?

Choix de conditionnements inadaptés
« La première étape d’un transport de marchandises en toute sécurité consiste à choisir le conditionnement adapté. Cela semble logique, mais ce n’en est pas moins l’une des erreurs les plus souvent constatées. Pensez au préalable au type de marchandises que vous souhaitez transporter. Sont-elles solides ou liquides ? Comment souhaitez-vous les transporter ? Le conditionnement résiste-t-il à la substance ? Pour le transport des marchandises dangereuses, la législation UN s’applique (par ex. l’ADR). Le numéro UN d’une substance chimique vous permet de déterminer, en vous appuyant sur la législation, le type de conditionnement que vous devez utiliser. Le numéro UN figure sur la Fiche de données de sécurité des matériaux (FDSM) correspondant au matériau. Votre fournisseur en conditionnements peut vous aider à faire le bon choix. »

Fermeture impropre
« Un conditionnement certifié UN ne peut fuir dans aucune circonstance. Pourtant, des incidents de fuite se produisent chaque année. Lors de l’inspection approfondie, le conditionnement semble légalement bon, mais il n’est pas correctement fermé. Vous devez donc veiller à ce que le conditionnement ait une fermeture solide et soit correctement fermé (conformément au manuel). La bonne méthode de remplissage et de fermeture fait partie du compte-rendu qui accompagne un conditionnement certifié UN. Vous pouvez demander le compte-rendu et le manuel auprès de votre fournisseur de conditionnements. Vous éviterez ainsi non seulement les situations dangereuses de fuites, mais également les coûts inutiles d’une contamination. »

Mauvais conditionnement et sécurisation pendant le transport
« 36 % des infractions constatées dans le cadre du transport de marchandises dangereuses proviennent d’un mauvais conditionnement ou sécurisation. Pendant le transport, vos marchandises sont exposées à toutes sortes d’influences extérieures. Prenez par exemple les vibrations, les forces horizontales engendrées par les freinages brusques, la charge supplémentaire causée par l’empilement des produits ou la sous-pression due au transport par les airs.
Le bon transport d’un produit commence par la base : choisir une palette adaptée et solide, comme une Europalette. La palette constitue le support de votre cargaison. Optez ensuite pour un conditionnement résistant et solide doté de la certification UN adaptée. Enfin, prévoyez une sécurisation suffisante, de manière à ce que le produit ne puisse pas glisser ou basculer. Pour cela, veillez à ce que vos produits soient toujours transportés en position verticale. »

Réemploi
« Du point de vue environnemental et financier, le réemploi des conditionnements est une bonne chose. Mais cela ne signifie pas que vous pouvez réutiliser tous les conditionnements UN. Les conditionnements que vous réemployez doivent satisfaire en tous points à la réglementation UN. Inspectez soigneusement chaque conditionnement afin de déceler tout dommage visible. Ne réutilisez pas un conditionnement s’il n’est pas intact, entièrement nettoyé et dans un état tel que son intégrité structurelle n’est pas affectée. Les conditionnements endommagés ne peuvent être réutilisés. La « durée de conservation » légale d’un conditionnement UN est de 5 ans après la date de fabrication. Au-delà, vous ne devez plus utiliser le conditionnement. »

Le transport de marchandises dangereuses comporte de nombreux risques. Il convient donc de réfléchir au préalable à ce que vous allez transportez et comment. Choisissez des fournisseurs fiables qui vous aideront à remplir les exigences fixées par la loi. Vous éviterez ainsi des situations peu sûres et des coûts inutiles.
 



Les conditionnements CurTec sont propres, sûrs et certifiés. Tous nos conditionnements portent la marque UN et sont adaptés au transport de matières dangereuses solides. Vous hésitez sur le type de conditionnement adapté à vos marchandises ? Envoyez-nous fiche technique sur la sécurité des substances (FTSS) et nous nous ferons un plaisir de vous conseiller.


Envoyez-nous votre FTSS



À propos de l’IBE et T&C Packaging International:
L’Institut Belge de l’Emballage (IBE) favorise l’utilisation rationnelle des emballages et est à la disposition du service public et de l’industrie sur le plan législatif, informatif et éducatif. T&C Packaging International est une filiale de l’IBE créée en 2011 et établie à Breda aux Pays-Bas. T&C Packaging International propose des services de conseil, de formation et de test à l’industrie du conditionnement.


 

Retour au news